Comment ouvrir un compte bancaire en Australie ?

Si vous souhaitez rester plus de six mois en Australie ou travailler dans le pays, il est indispensable d’ouvrir un compte bancaire australien. Cela évite entre autres des frais de retrait et c’est plus pratique au quotidien. Le compte peut être ouvert avant le départ ou sur place, en Australie.

Argent australien
© istock

Pourquoi ouvrir un compte bancaire australien ?

Avoir un compte en Australie vous permet d'être payé par votre employeur. Il vous permettra également de payer vos dépenses quotidiennes sans avoir à tenir compte du taux de change ou de payer des frais de retrait. Les virements depuis un compte français sont également plus avantageux.

Comment choisir sa banque ?

L’Australie abrite plusieurs établissements bancaires de référence. Pour n’en citer que quelques-unes, il y a :

  • Australian and New Zealand Banking Group (ANZ),
  • Citibank, Commonwealth Bank,
  • HSBC,
  • ING Direct,
  • National Australia Bank,
  • St George Bank,
  • Westpac,
  • Banque du Queensland.
  • etc...

Ouverture d’un compte bancaire en Australie

Vous pouvez réaliser les démarches depuis la France mais pas plus de trois mois avant le départ. Il est également conseillé de faire la démarche le plus rapidement possible après l’arrivée en Australie. Au-delà de six semaines, il faudra fournir 100 points d’identification pour créer un compte sachant qu’un passeport ou un extrait de naissance correspondent à 70 points, qu’un permis international avec photo ou une carte d’étudiant en Australie valent 40 points, une carte d’identité, un certificat de mariage, un bail pour un logement correspondent à 25 points…

La pré-ouverture de compte depuis la France

Certaines banques permettent d’anticiper les démarches. Il est possible de pré-ouvrir un compte chez Australian and New Zealand Banking Group, chez Westpac Bank. Cela prend environ cinq minutes sur Internet. Les démarches varient sensiblement d’une banque à l’autre.

Il vous faut votre numéro d’identification fiscale (pour Anz) ou votre passeport, certificat de naissance, permis de conduire ou éventuellement carte d’identité. Il suffit de remplir la demande en ligne. Le compte sera ouvert avec un accès limité pour y transférer des fonds avant l’arrivée. L’accès complet au compte est activé entièrement après vérification d’identité dans n’importe quelle agence de la banque.

Il faudra alors présenter votre passeport, un visa valide, une adresse australienne, une adresse courriel et un numéro de téléphone. Des délais peuvent être nécessaires pour la mise à disposition de la carte bancaire.

A ne pas manquer :  Crédit Agricole Centre-est : services, tarifs et compte en ligne

Ouvrir un compte bancaire en arrivant en Australie

Il suffit de se présenter dans une agence de la banque choisie et de demander à ouvrir un compte bancaire. Il faudra présenter un passeport, une adresse temporaire, un numéro de téléphone et une adresse e-mail. Il suffit ensuite de remplir le formulaire d’ouverture de compte.

La plupart des banques australiennes ne font pas payer de frais de tenue de compte pendant les 12 premiers mois de souscription. Si vous partez en couple, il est tout à fait possible d’ouvrir un compte joint.

Quels types de comptes bancaires peut-on ouvrir en Australie ?

Le plus souvent, une banque australienne va proposer deux types de comptes en banque : un compte de dépôt pour les paiements au quotidien et un compte épargne. Généralement, ce sont des offres sans frais. Les virements entre les deux comptes sont très simples et pratiques grâce aux applications mobiles.

Il est conseillé d’ouvrir les deux types de compte car le compte épargne permet de placer l’argent pour qu’il rapporte des intérêts. Le taux peut être de 1,30 % les premiers mois avant de tomber à 0,05 %. C’est également une sécurité si vous perdez votre carte bancaire. En laissant la majeure partie de votre argent sur le compte épargne, il est en totale sécurité.

Il n’y a pas de frais de gestion du compte si vous déposez au moins 2000 $ par mois sur le compte ou si vous êtes étudiant à temps plein. Ils sont généralement gratuits la première année pour les moins de 25 ou 30 ans.

Quels types de cartes bancaires ?

Il y a deux types de cartes bancaires en Australie :

  • la carte de débit,
  • la carte de crédit.

Les cartes MasterCard ou Visa permettent de payer les dépenses quotidiennes, de faire des retraits, de payer sur Internet... Ce sont des cartes sans autorisation de découvert. La plupart offrent des solutions de paiement mobile. Westpac ne fait pas payer de frais pour des retraits à l’étranger dans une banque partenaire. Cette carte est généralement gratuite.

A ne pas manquer :  Comment ouvrir un compte bancaire au Luxembourg ?

La carte de crédit permet de créer un historique de crédit dans le pays afin d’acquérir des points pour le « credit score ». Elle est utile si vous avez l’intention de rester plus longtemps et d’acquérir une voiture ou une maison…

Le compte bancaire du pays d’origine doit-il être conservé ?

Il est tout à fait possible de conserver votre compte bancaire en France et c’est même recommandé. Les démarches à votre retour seront nettement plus simples. Il permet aussi de faire des virements d’argent de compte à compte entre l’Australie et la France.

Transférer de l’argent depuis le compte français

Depuis votre compte bancaire français, vous pouvez faire un virement de compte à compte ou passer par une plateforme de transferts à l’international. Cette deuxième solution est souvent préférable. Le virement d’argent depuis votre banque française peut vous coûter assez cher.

Via une plateforme, les taux de change sont plus avantageux et les frais sont fixes donc vous savez exactement ce que vous allez devoir payer. Il faut de un à trois jours pour que l’IBAN soit validé.

Fermer son compte en banque en Australie

La clôture du compte bancaire australien est extrêmement simple. Vous pouvez vous rendre au guichet de la banque pour demander la clôture ou le faire par téléphone depuis l’Australie ou la France. Il vous faudra alors prouver votre identité.

À lire aussi :